S'inscrire à la newsletter
Nos actus via facebook

Découvrez nos vins dans la presse, les guides et leurs distinctions.

Viticulture : Les Domaines Rieflé et Seppi Landmann se pacsent
Les Domaines viticoles Rieflé, de Pfaffenheim, et Seppi Landmann, de Soultzmatt, officialiseront leur union dimanche 9 octobre lors de vendanges à l'ancienne.

En guise de faire-part au pacs des Domaines Rieflé et Landmann, la rédation de L'Alsace a reçu un communiqué de presse et une invitation à des vendanges avec un cheval, dimanche 9 octobre, à partir de 9h, à Soultmatt. C'est dans une parcelle du grand cru Zinnkoepflé que deux des poids lourds de la viticulture de l'arrondissement de Guebwiller célébreront leur union. L'idylle de raison a démarré il y a un peu plus d'un an. "J'avais entendu via radio tamtam viticole que Seppi Landmann pensait à pérenniser son exploitation. Je l'ai appelé et le projet a démarré", indique Jean-Claude Rieflé.


"Comme un oiseau sur la branche"


"Je viens de faire mes vendanges comme un oiseau sur la branche. Je pouvais me concentrer sur la récolte sans me préoccuper de la gestion du quotidien", lance Seppi Landmann. À 62 ans, le truculent viticulteur de Soultzmatt commence une nouvelle vie de retraité à temps partiel. Le Domaine Rieflé exploite et travaille les 8,5 hectares de Seppi Landmann depuis janvier. Les vins du millésime 2011 provenant des coteaux de la Vallée Noble et du Zinnkoepflé seront entièrement vinifiés à Pfaffenheim, au Domaine Rieflé, sous les précieux conseils de Seppi. Car l'union des deux viticulteurs n'est pas fusionnelle. Ils ne feront pas qu'un.

Les deux marques vont perdurer


Seppi Landmann confie l'exploitation de ses vignes à Jean -Claude Rieflé, qui est secondé par ses fils Thomas et Paul. Mais chaque maison conservera sa signature marquée par l'identité et la typicité de ses vins. Les cuvées provenant des deux vignobles sont donc vinifiées séparément et les cuvées mythiques de Seppi continueront d'exister. "Cette union aboutira en 2013 à la création d'une seule entité commerciale à laquelle il faudra trouver un nom. Mais, les deux marques vont continuer d'exister et Seppi sera, bien sûr, l'ambassadeur de ses vins", détaille Jean-Claude Rieflé.

"Pour moi, c'est un début de retraite, renchérit Seppi Landmann. Avec cette alliance, je sais que le travail de ma vigne, de ma vie n'est pas perdu. Cela me motive pour m'agiter sur le plan commercial."

"Nous avons pu trouver cet accord rapidement car nous avons été bien épaulés par nos cabinets comptables respectifs et Aimé Lichenberger, le directeur de la Chambre d'agriculture du Haut-Rhin, qui est de Pfaffenheim, précise Jean-Claude Rieflé. On voulait un partenariat gagnant --- gagnant qui rassure notre banquier car ce type d'union entre viticulteurs indépendants est rare."

"Le Zinnkoepflé, c'est un sacré terroir et un vrai challenge pour nous", explique Thomas Rieflé, le chef de culture, qui a dirigé ses premières vendanges dans la Vallée Noble.

"Cela n'a rien à voir avec Pfaffenheim. On ne peut pas travailler de la même manière. C'est pour cela que nous avons investi environ 100 000 € dans l'achat de matériel. Il nous faut une chenillette pour vendanges à Soultzmatt. Ici, nous n'en avons pas besoin", poursuit Thomas, qui seconde son père. Son grand frère Paul est, lui, chargé du développement du Domaine Rieflé.

"Le Zinnkoepflé : un rêve"


"Le Zinnkoepflé, c'était un rêve pour moi !", confie Jean-Claude Rieflé. Suppi est, lui, ravi : "Avec cette alliance, j'assure la survie de mon domaine, je ne voulais pas qu'il soit morcelé."

Le couple viticole de l'année a invité ses amis à fêter son bonheur ce dimanche 9 octobren sur le coteau du Zinnkoepflé bien sûr. Le char à vendanges tiré par un cheval fera office de carrosse. La cérémonie se fera avec un sécateur à la main et la haie d'honneur sous une pluie de raisins. Le nouveau arrosera le repas champêtre des heureux viticulteurs.
06/10/2011